Les secrets de l’immigration en Allemagne

A quoi ressemble l'immigration en Allemagne

Le saviez vous ? Plus de 10% de la population allemande est issue de l’immigration.

Je lisais dans la presse hier ce tître accrocheur, et effrayant : l’Etat islamique aurait infiltré les camps de réfugiés en Allemagne à fin de recrutement. La nouvelle n’en est pas une. Déjà en 2015, les médias en parlaient, alors que des milliers suivaient la route des Balkans pour se réfugier en Europe. Après les derniers attentats en Europe, la menace semble cependant plus réelle.

Ce que beaucoup ne savent pas, c’est que plus de 10% de la population en Allemagne est issue de l’immigration. Même moi qui ai vécu plus de 20 ans en Allemagne, j’ai été surprise par ce chiffre. Alors, l’Allemagne serait elle une terre d’asile ?

Qui sont les immigrés allemands ?

#1 Conséquence de la Seconde Guerre Mondiale : 12 millions

Après sa défaite militaire en 1945, l’Allemagne a perdu beaucoup de territoires. La première vague d’immigration vient de ces territoires couvrant aujourd’hui une bonne partie de la Pologne.

Leur particularité ? Ils sont comptés comme immigrés dans les statistiques, même s’ils ont une catégorie à part. On les appelle des “Aussiedler”, un mot qui n’existe pas dans la langue française. Il s’agit en fait des rapatriés, de souche allemande, qui viennent de l’Europe de l’Est. A la fin de la guerre, 12 millions de personne se sont réfugiés en Allemagne.

Pour mieux comprendre:
En France, il y a les pieds-noirs, les Français installés en Algérie et rapatriés dans les années 1960. En Allemagne, il y a les Aussiedler.

Source: WikipediaL'Empire Allemand 1871-1918

#2 Immigration économique : 4 millions

Pendant le miracle économique allemand des années 60, l’Allemagne a fait venir 4 millions de personnes pour travailler dans ses usines de métallurgie, l’industrie automobile et ses mines de charbon. Les immigrés viennent à ce moment là de Turquie, Grèce, Portugal, Yougoslavie.

#3 La fin de la guerre froide : > 1 million

Entre 1988 et 2000, quelque 1,1 million de personnes ont rejoint l’Allemagne. Ce sont des rapatriés tardifs, pouvant enfin quitter les pays du pacte de Varsovie après la chûte du mur der Berlin. En Allemagne, on les appelle les “Spät-Aussiedler”.

#4 Les demandeurs d’asile du Moyen Orient et d’autres pays : > 1 million

La guerre civile en Syrie a poussé des millions à quitter leur pays. En 2015, beaucoup ont pris la route des Balkans pour rejoindre l’Europe de l’Ouest. Ils ont été rejoints par des ressortissants d’autre pays fuyant l’Etat Islamique, les talibans ou pour des raisons économiques. L’Allemagne a accueilli 1,1 millions de réfugiés en 2015.

Immigration en Allemagne

Demandes d’asile dans les États membres de l’Union européenne et de l’EFTA en entier 2015 selon Eurostat
Source: Wikipedia

L’immigration en Allemagne aujourd’hui

Origine de l'immigration en Allemagne
– En 2015, un Allemand sur cinq a des origines étrangères.

– 8,2 millions de personnes sont des immigrés, soit 10,1% de la population. A tître de comparaison, aux Etats-Unis c’est 13,1%.

– Avant la crise migratoire de 2015, la majorité de l’immigration venait de l’Union Européenne.

– Les immigrés en Allemagne viennent prioritairement de Turquie, de Pologne et d’Italie

Pour recevoir l’infographie complète “Immigration – How does Germany compare to the United States?”, abonnez vous au blog : vous recevrez ainsi deux fois par semaine un post sur les différences interculturelles entre la France ou l’Allemagne et les Etats-Unis.

Leave a comment with your Facebook account, or use the comment fields below

comments

Written By
More from Catherine

Yoghurt: Another Little Day-To-Day Difference between France and the US

Over 50% of French people eat yoghurt every day. In contrast, only...
Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *