Comment travailler avec des Américains… pendant l’été ?

Comment travailler avec des Américains en été

Comment faire comprendre aux Américains la baisse de rythme en été ?

Il n’est pas facile de travailler avec des Américains en été. Avec les congés payés, le rythme ralentit sensiblement et conduit à beaucoup d’incompréhension de l’autre coté de l’Atlantique. Pourquoi et comment faire pour résoudre ce problème ?

Pas de congés payés aux Etats-Unis

Les Etats-Unis est le seul pays au monde avec une économie développée où il n’y a pas d’obligation légale d’accorder des congés payés aux salariés. Les employés des grandes entreprises ont souvent deux semaines de vacances (congé payé) mais c’est loin d’être le cas dans les PME. Grosso modo, j’ai remarqué que le niveau de qualification, l’ancienneté et la taille de l’entreprise influencent positivement le nombre de jours de vacances. Une étude du gouvernement américain constate que les employés les moins bien payés, travaillant en PME ou à temps partiel ont moins de vacances que les bons salaires, travaillant à plein temps dans de grosses sociétés.

Les Américains travaillent donc plus en été que les Français et les Allemands par exemple. Cela se manifeste particulièrement en août quand les usines en France et les bureaux à Paris ferment. Ce phénomène est pratiquement absent en Allemagne mais le rythme y diminue sensiblement en été aussi. Si vos partenaires aux Etats-Unis ne sont pas informés, ils vont avoir du mal !

Incompréhension culturelle conduit à une mauvaise planification

Il n’est pas facile pour des Américains non au courant des habitudes européennes de comprendre le phénomène. Eux sont dans leur bureau et souhaitent avancer dans leur projet, alors que les usines et bureaux français, italiens, espagnols sont fermés une bonne partie du mois d’août.

J’observe deux problèmes. Le manque de connaissance des marchés et de compréhension de la dimension culturelle conduisent systématiquement à une mauvaise planification estivale. En dernier lieu, l’équipe basée aux Etats-Unis est frustrée parce qu’elle n’avance pas alors que les Français et les Européens en général peuvent se sentir brusqués par leurs collègues américains.

Souvent les équipes multinationales travaillent sur un projet d’entreprise commun sans considérer les différences culturelles. Il semble plus facile d’appréhender des différences techniques comme le courant ou les prises électriques que celles concernant les congés payés et les jours fériés !

[crp limit=”1″ heading=”1″ cache=”1″]

Alors comment travailler avec des Américains pendant l’été ?

La clef du succès pour un projet avec des américains est d’informer dès le début du projet que le rythme ralentit sensiblement en été.

Il faut donc :

– expliquer que les Français, Belges etc ont plusieurs semaines de congé payé et qu’ils partent en général deux à trois semaines en vacances pendant l’été

intégrer dans le calendrier les vacances scolaires. Elles donneront le meilleur indicateur des périodes de ralentissement à vos partenaires américains

– ne pas planifier d’étape importante pendant ces périodes

intégrer également les jours fériés dans le calendrier. Les ponts n’existent pas en général aux Etats-Unis. Bien sûr, il y a des jours fériés aux Etats-Unis, mais ils ne sont pas fixés sur une date particulière (sauf les 4 juillet, 25 décembre et 1er janvier) mais sur un jour précis. Ainsi la Journée de la Présidence est toujours le troisième lundi de février. Où la fête du Travail est le premier lundi de septembre.

prévenir à l’avance des vacances respectives des éléments clef du projet, ainsi qu’intégrer leurs vacances dans le calendrier. Les Américains prennent plus facilement des week-ends prolongés et rarement plus qu’une semaine ou dix jours consécutifs.

assigner un responsable pour l’été et définir son rôle. S’il n’est là que pour gérer l’urgence, vos partenaires américains doivent le savoir. Sinon ils attendront de ce suppléant la même réactivité et des réponses qualifiées à leurs questions.

– organiser deux semaines avant l’été une réunion pour clarifier les attentes

– définir des étapes réalistes pour l’été. Pour les Américains, cela voudra dire avancer dans leurs parts du projet, pour présenter des résultats à la rentrée.

– prévoir dans la première semaine de rentrée une réunion de mise au point pour rebondir vite après la pause estivale.

Mes derniers conseils pour vous aider à batir des relations de qualité avec vos collègues américains : demandez leur avant l’été s’ils ont des enfants et quels sont leurs plans pour l’été. Parlez alors ouvertement de vos plans familiaux. S’ils partent en vacances, cela sera sans doute une petite semaine avec leur famille, un bon sujet à entretenir à leur retour. Ils y seront très sensibles et encore plus motivés à travailler avec vous !

Pour en savoir plus, je vous renvoie à ce post “Comment travailler en été avec l’Europe”.

Foto credit © by Zarya Maxim

Leave a comment with your Facebook account, or use the comment fields below

comments

Written By
More from Catherine

Comment vivre avec le Time is Money Américain?

Les habitants de Washington courent sans arrêt, de même qu’à Miami, Chicago,...
Read More

2 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *