La clim’ : Petites différences du quotidien France-USA

La clim' aux Etats-Unis

8 raisons pour expliquer la clim’ aux Etats-Unis

Les Américains mettent beaucoup de glaçons dans leur verre et ils ne savent pas régler leur air conditionné. Des phrases fréquentes quand on parle de la clim’ aux Etats-Unis. Depuis les années 1950, la climatisation a conquis l’Amérique. Aujourd’hui 87% des maisons en sont équipées contre environ 4% en France. Mais pourquoi fait il si froid dans leurs maisons ?

Une des choses qui m’énerve le plus dans ma vie américaine, c’est la gestion des températures dans les écoles. Je vais faire simple et vous donner deux chiffres. En hiver, le thermostat dans la salle de classe de Pauline est réglé sur 78°F, soit presque 26°C. En été, il est réglé sur 70°F, ou 21°C. Allo ? Il fait plus froid dans les salles de classe en été qu’en hiver ?

Je suis en croisade depuis trois ans, malheureusement avec peu de résultats. En hiver, j’habille Pauline comme un oignon. Elle part le matin bien couverte, je la récupère le soir en t-shirt. En été, elle part en t-shirt et je lui mets une polaire quand on arrive à l’école. Du grand n’importe quoi !

Ma fille a une santé de fer. A part un rhume au printemps, elle est comme tous ses petits copains américains et insensible au chaud-froid. Pas son frère. Yann est dans une école élémentaire américaine. La clim´est placée sous les fenêtres, avec toute une rangée de table à coté. Les enfants assis ici sont directement à coté du flux d’air froid qui leur souffle dessus du matin au soir. J’ai mis trois mois à comprendre pourquoi Yann était toujours malade (rhume dégénerant en bronchite).

Idem dans les bureaux. Je travaille régulièrement au FMI ou à la Banque Mondiale. En été, impossible de survivre sans collants et  petite laine. En hiver, j’étouffe !

Une longue introduction qui reflète bien ce que pensent les Français et beaucoup d’Européens de la clim’ aux Etats-Unis : “on se caille dans les magasins“, “les Américains ne savent pas régler la clim‘” ,”Ça consomme trop d’énergie“, “La clim aux Etats-Unis, c’est vraiment pas bon pour l’environnement”.

Je partage complètement ces opinions ! Mais habitant aux Etats-Unis, je sais aussi pourquoi on a besoin ici de l’air conditionné.

8 raisons pour expliquer la clim’ aux Etats-Unis 

Raison #1: un pays aux multiples climats

Les Etats-Unis, c’est presque deux fois la taille de l’Union Européenne. Sans considérer Hawaï et l’Alaska, il y a six types de climat dans le pays. Seule la côte Ouest, avec un climat tempéré océanique ou méditerranéen , rappelle un peu la France (Je sais, comparer la Californie à la France semble osé, mais je ne compare que le climat pas le way of life !)

zone climatique etats-unis

Raison #2 : un pays plus chaud

Il fait beaucoup plus chaud aux Etats-Unis qu’en France ou en Europe du Nord. Il suffit de regarder un atlas pour comprendre : New York est à la hauteur de Madrid, Washington au niveau de Lisbonne et Paris est sur la même ligne que Toronto au Canada.

La température moyenne de la capitale américaine est bien au dessus de celle de Paris, comme le montre ce beau graphique.

Temperatures pour expliquer la clim' aux Etats-Unis
Source : Météo France

Raison #3: des régions très humides

Quiconque ayant passé quelques jours à New York ou Miami en été s’en souviendra. Il fait horriblement lourd. Cela concerne aussi toute la façade atlantique et l’Ouest des Etats-Unis. Petite citation ici du Guide du Routard: “la chaleur doublée de l’humidité de Washington vous rappellera qu’il s’agit d’un climat subtropical humide !”

La déshumidification grâce à la clim’ est particulièrement utile dans toutes ses régions où il fait à la fois chaud et humide. Croyez moi, j’habite à Washington. Quand dehors, le taux d’humidité tourne à 70%, j’apprécie vraiment ma clim’ au plus fort de l’été !

Raison #4: des régions désertiques

En sortant de l’aéroport de Phoenix en Arizona, j’ai été assailli par la chaleur. 41°C fin juin, le soir à 20h00. C’est comme se mettre la tête dans le four pour se sécher les cheveux. Sauf que c’est tout le corps qui en profite. Dito au Nouveau Mexique, Nevada, Colorado, et Utah qui sont plus ou moins des déserts habités. Vive la clim’ !

Le désert de Monument Valley

Raison #5: des maisons en bois mal isolées

Et oui, on construit léger ici. Les fondations des maisons seront encore en ciment, mais dès le sous-sol passé, toute la structure de la maison est en bois (ce qui explique aussi pourquoi les ouragans et tornades sont si dévastateurs). Rien à voir avec nos maisons en pierre bien solides, dans lesquelles nous apprécions la fraîcheur du soir et du matin.

Ce n’est pas le bois en lui même qui pose un problème, mais les matériaux utilisés pour isoler. Je ne suis pas une spécialiste, mais il suffit de poser sa main sur les murs de ma maison pour se rendre compte qu’elle est mal isolée. Murs glacés en hiver, et chauds en été. Comme toutes les maisons que je connais d’ailleurs. Il parait que dans le nord, la région des grands lacs, ils savent mieux construire. Sans doute. Mais ici, sur Washington, ce sont des maisons courant d’air.

Raison #6: Pas de volets extérieurs.

Et oui, encore une grosse surprise. Les maisons n’ont pas de volets. On trouve éventuellement à l’intérieur des persiennes, des stores vénitiens ou des rideaux obscurcissants. Le soleil tape donc directement sur les carreaux, contribuant ainsi à faire grimper les températures intérieures.

Raison #7: Bas coûts énergétiques qui n’encouragent pas aux économies d’énergie

Le coût de l’électricité varie en fonction des états. Le courant est moins cher en Louisiane (8,5 centimes par Kilowatt-Heure) qu’à Hawai (26,8 centimes). Mais en février 2016, le coût moyen d’un Kilowatt-Heure s’élevait à 12 centimes.

 FRANCEUSA
Coût électricité (kilowatt heures)15 centimes11 centimes
Taux d'équipement des maisons en A/C4 %87 %

Raison #8: les Américains aiment le froid

Un article récent du Washington Post cite un professeur de l’université de Michigan:

“Whereas Americans prefer an average temperature of 70 degrees, Europeans would consider such temperatures as too cold, Michael Sivak from the University of Michigan says. “Americans tend to keep their thermostats at the same temperature all year around.  In contrast, Europeans tend to set their thermostats higher in summer and lower in winter.”

Les avantages de la clim’ aux Etats-Unis

J’ai commencé ce poste en hurlant au loup. Oui, je n’aime pas la façon dont les Américains utilisent la climatisation, et ils ont très certainement des progrès à faire en termes de construction et isolation thermique. Mais tout n’est pas noir, loin de là.

L’air conditionné a rendu certaines régions des Etats-Unis habitables. La Floride par exemple ! Miami a vu sa population décupler entre 1940 et aujourd’hui, passant de 250.000 à 5 millions d’habitants. De même pour l’Arizona ou le Texas.

Ce n’est pas un secret non plus que la climatisation augmente de façon notable la productivité. Juste avant d’émigrer aux Etats-Unis, j’ai travaillé pour un client en Allemagne dont les bâtiments n´étaient ni climatisés, ni bien isolés. En plein été, la température dans les bureaux montait facilement à près de 30°C. Horrible pour travailler ! Beaucoup d’ employés arrivaient très tôt le matin, tôt voulant dire entre 6 et 7 heures, et partaient à 15h00 se réfugier dans leur maison en pierre aux volets fermés.

Les vagues de chaleur sont connues pour entraîner une mortalité parfois importante. Aux États-Unis, la prise de conscience  est ancienne puisque les premières études datent des années 1880, alors que les premières publications relatives aux effets des vagues de chaleur sur la mortalité datant des années 1920.  Depuis la généralisation de l’air conditionné aux Etats-Unis, le nombre de décès pendant les vagues de chaleur a dramatiquement baissé.

En 2003, l’Europe a connu une période de canicule prolongée. Différentes sources s’accordent à dire qu’en France, elle a couté la vie à 15.000 personnes durant les deux premières décades du mois d’août. Ce sont essentiellement les personnes âgées qui ont été touchées.

Le mot de la fin

Avoir accès à la climatisation est un luxe que j’apprécie particulièrement dès que le taux d’humidité dans l’air devient insupportable. Mais l’un n’empêche pas l’autre. Chez nous, le thermostat est bloqué à 25°C en été, et je déménage mon bureau de l’étage supérieur pour m’installer en bas, où il fait presque froid !

Ne critiquons donc pas si fort les Américains et leur amour immodéré pour l’air conditionné. Encourageons les plutôt à construire des maisons solides qui ne s’écroulent pas lors du passage d’une tornade. Bien isolées, elles leur feraient faire des économies d’énergie. Ça, c’est le vrai sujet !

Crédit photo by alphaspirit et aigle doré

Leave a comment with your Facebook account, or use the comment fields below

comments

Written By
More from Catherine

7 idées de Barack, Hillary et Jeb Bush pour pimenter la Présidentielle

S’INSPIRER – Les élections régionales en France ne font pas encore les...
Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *